Tous les articles par Juliette Ferry-Danini

Annonce colloque 6 décembre « Des maux et des œuvres »

L’hôpital Saint-Jean de Dieu et le Musée des Beaux-Arts de Lyon organisent conjointement un colloque « Des maux et des oeuvres » le 6 décembre à Lyon.

Le programme peut être consulté à l’adresse suivante :  http://www.mba-lyon.fr/static/mba/contenu/pdf/programmes/des-maux-des-oeuvres-SJD-MBA.pdf?&view_zoom=1

Ci-dessous la description de l’évènement :

Journée d’étude – Des maux et des oeuvres
Mercredi 6 décembre de 10h à 18h
Organisation : Hôpital Saint-Jean de Dieu & Musée des Beaux-Arts de Lyon 
« Médecins, anthropologue, historiens d’art se réunissent pour aborder la question de la représentation de la douleur à travers le temps et sa prise en charge aujourd’hui. L’après-midi, à travers un parcours dans les collections du musée, c’est notre perception des émotions qui sera également questionnée. »Invités : Pr Bernard Laurent, Gabrielle Durand, David Le Breton, Jérôme Porée, Pierre Wat, Éric Bismuth, Nadine Roux, etc.

Sources :

http://www.mba-lyon.fr/mba/sections/fr/activite-culturelle/activites-adultes/conferences

Parution du n°44 de la revue Technè « Les restes humains patrimonialisés »

L’équipe vous invite à consulter le n°44 de la revue Technè « ARCHIVES DE L’HUMANITÉ. LES RESTES HUMAINS PATRIMONIALISÉS. »

Disponible à l’adresse suivante :

https://www.boutiquesdemusees.fr/fr/revues/techne-n-44-archives-de-lhumanite-les-restes-humains-patrimonialises/11248.html

Sommaire disponible sur :

http://c2rmf.fr/sites/c2rmf.fr/files/techne_44_sommaire.pdf

 

Exposition Peau et Autre

L’équipe vous invite à vous rendre à l’exposition « Peau et Autre » au Musée des moulages de l’hôpital Saint Louis à Paris (1 Avenue Claude Vellefaux, Paris, France).

Entre octobre 2016 et janvier 2017, Dominique De Beir, Catherine Larré et Frédérique Lucien ont mené des ateliers de pratique artistique dans les services de dermatologie, psychiatrie et addictologie des hôpitaux Saint-Louis et Fernand Widal.
Engagées depuis plusieurs années dans des recherches liées au corps, elles ont invité 83 patients à explorer la thématique de l’enveloppe et de la peau par le prisme de leurs mediums respectifs – sculpture, photographie, dessin. Présentée au Musée des Moulages de l’hôpital Saint-Louis, l’exposition Peau et autre dévoilera le résultat de ce travail collectif aux côtés d’œuvres produites pour l’occasion par les trois artistes.

L’exposition, gratuite, a lieu jusqu’à  ce dimanche 17 septembre 2017, de 13h à 18h. Inscription peauetautre@gmail.com

L’affiche de l’exposition et des renseignements supplémentaires sont disponibles à l’adresse suivante.

 

Atelier du 2 octobre 2017

Atelier Émergence – Projet Paré

 2 octobre 2017

 

L’atelier se tiendra en salle D413 à la Maison de la recherche (28, rue Serpente 75006 Paris).

Inscription gratuite et obligatoire sous réserve des places disponibles auprès de pare.projet@gmail.com

13:30                   Début de l’atelier

Introduction et point sur le projet

14:00 – 14:30    Julie Cheminaud

Voir, savoir ? (à partir de Foucault et la Naissance de la clinique)

15:30 – 16:00    Juliette Ferry

Collections anatomo-pathologiques : quelques pistes épistémologiques 

Pause (15 minutes)

16:15 – 16:45    Danielle Seilhean et Isabelle Plu

La pratique médicale de l’autopsie (titre à préciser)

17:45 – 17:30    [ Claire Crignon

L’anatomo-pathologie et les humanités médicales :  le cas de la collection Dupuytren ]

17:30 – 18:00

Discussion finale et organisation des prochaines étapes

Collections et maladies

Le carnet de recherche « Collections et Maladies » a pour but de mettre en ligne les travaux interdisciplinaires émanant du projet Paré (Projet Anatomie Recherches Émergentes). Financé par Sorbonne Universités, le projet Paré rassemble des chercheurs en sciences humaines et chercheurs et praticiens dans le domaine de la médecine. Ce projet vise à interroger les enjeux de la représentation du corps malade. Le projet Paré s’appuie sur un cas pratique – la collection anatomique pathologique Dupuytren, actuellement conservée à l’UPMC (membre de Sorbonne Universités). L’enjeu du projet consiste à susciter une collaboration entre des chercheurs et des praticiens qui ne partent pas de la même approche de la maladie : le chercheur en sciences humaines ou littérature s’intéresse d’abord aux représentations et figurations des maladies et à l’herméneutique de la souffrance. Le praticien hospitalier ou chercheur en biologie cherche prioritairement à comprendre les causes de la maladie, afin de pouvoir traiter la douleur et guérir les malades. Des séminaires seront régulièrement organisés pour permettre aux membres du projet d’échanger et de présenter l’avancement de leurs réflexions. Ce sont ces travaux qui auront pour vocation d’être publiés sur ce carnet de recherche, qui accompagnera par ailleurs l’organisation d’une exposition consacrée aux collections anatomo-pathologiques.